Quelques conseils SEO pour les boutiques en ligne

Si l’on veut exploiter une boutique en ligne avec succès, il est indispensable d’être classé en tête de liste pour les termes de recherche spécifiques aux groupes cibles. De nombreuses personnes utilisent les moteurs de recherche pour s’informer au préalable sur les boutiques en ligne et les produits. C’est pourquoi l’optimisation pour les moteurs de recherche, ou SEO, est également un sujet essentiel pour le commerce électronique. Nous avons rassemblé dix mesures SEO pour les boutiques en ligne.10 étapes pour un meilleur classement SEO est un casse-tête pour de nombreux experts en e-commerce : le géant des moteurs de recherche Google reste très discret sur les faits et les directives. On en est finalement réduit aux estimations des experts ou au bon vieux principe de l’essai et de l’erreur, ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas essayer.

1. Focalisation sur les produits

C’est justement dans les boutiques en ligne que l’on se concentre sur les différentes pages de produits. Personne ne cherche ici des informations générales, mais plutôt des produits ou des catégories de produits spécifiques. Il est donc important de se poser les questions suivantes : quels sont les mots-clés qui décrivent vos produits ? (Quels sont les mots-clés utilisés par la concurrence ? Comment vos pages produits se classent-elles par rapport à ces mots-clés ? Comment votre classement et celui de vos concurrents évoluent-ils ? Un suivi régulier et des ajustements permanents sont essentiels pour suivre une tendance à la hausse continue. Une fois que les mots-clés sur lesquels vous vous concentrez sont définis, vous pouvez directement commencer l’optimisation

2. Description individuelle des produits

Adieu les descriptions de fabricants préfabriquées – bonjour vos propres descriptions de produits ! Vous évitez ainsi que Google ne considère certaines parties de votre contenu comme duplicate content et vous pouvez en outre vous adresser à vos clients et les informer de manière tout à fait individuelle. En marquant le texte source en conséquence, vous aidez Google à reconnaître explicitement les descriptions de produits

3. Mots-clés de longue traîne

Les mots-clés de longue traîne ne sont rien d’autre que des phrases de recherche composées de trois mots ou plus. Normalement, les demandes de recherche très ciblées sont prises en compte ici. Des mots-clés de longue traîne typiques seraient : « Acheter des bijoux en or rose en ligne », « Acheter un aspirateur – à quoi faire attention ». On part ici du principe que le client a déjà une idée concrète et qu’il recherche certains produits aux meilleures conditions. Une optimisation des mots-clés de longue traîne peut ici avoir un impact important.

4. Navigation sur la page

La navigation sur la page est également considérée comme très importante. Il convient ici d’accorder une attention particulière à l’utilisabilité. Une navigation intelligente et conviviale augmente le temps passé dans la boutique et accroît la profondeur des interactions. De plus, les utilisateurs sont dirigés vers des sous-pages ou des informations intéressantes et pertinentes, ce qui leur permet de rester plus longtemps sur le site – deux signes d’une bonne interaction avec les utilisateurs et donc d’une grande pertinence du site.

5. l’URL

L’URL offre également un potentiel d’optimisation. Il faut ici tenir compte de trois paramètres essentiels : Les mots-clés, la longueur et la structure. Des URL simples et clairement structurées ont un effet positif sur le classement. Il faut veiller à ce que les mots-clés les plus importants apparaissent dans l’URL, afin que Google sache de quoi il s’agit en gros. Il faut éviter les numéros d’articles ou les noms vides de sens dans l’URL – les termes connus et les noms de produits sont une meilleure alternative. La structure URL suivante est considérée comme la meilleure pratique pour les boutiques en ligne : Domain.com/catégorie/sous-catégorie/produit

6. Metadescription & Snippet

La metadescription n’a aujourd’hui plus d’importance pour le référencement. Néanmoins, il convient d’utiliser les 156 caractères pour fournir une description optimale de l’offre et des prestations .La méta-description est affichée sous forme de brève description dans la SERP (Search Engine Result Page) sous le titre et l’URL cible du résultat de recherche. En intégrant par exemple des avantages, l’USP et des invitations dans la méta description, vous pouvez améliorer le taux de clics. Les Rich Snippets représentent des zones spéciales d’une boutique en ligne ou d’un site web qui sont affichées dans l’aperçu de Google. Cela fonctionne en attribuant une signification spécifique à certains éléments de contenu dans le code source HTML. Des exemples courants sont : Prix, disponibilité, évaluation des utilisateurs ou images des produits.

7. Temps de chargement de la boutique en ligne

La devise est : plus c’est rapide, mieux c’est. Si les utilisateurs doivent attendre trop longtemps, ils interrompent tout simplement leur visite dans la boutique et ne reviennent généralement pas non plus. Des mesures d’optimisation peuvent être prises notamment en ce qui concerne la compression des images et la qualité du code. Il existe ici un grand potentiel d’optimisation en ce qui concerne le temps de chargement d’une boutique en ligne.

8. Content Commerce

Une présentation visuelle attrayante est essentielle pour une boutique en ligne réussie. Une attention particulière est accordée aux photos de produits. Des images de haute qualité représentant le produit de manière détaillée sont un indice de pertinence de la boutique en ligne non seulement pour les utilisateurs mais aussi pour les moteurs de recherche. Il ne faut cependant pas oublier d’ajouter des méta-informations aux images. La description du produit permet également de transmettre des informations pertinentes à l’utilisateur. Il ne faut donc pas viser des descriptions de produits trop courtes. Il faut en tout cas utiliser plus de 140 caractères pour la description du produit.

9. Produits indisponibles

Les produits qui ne sont plus disponibles génèrent néanmoins du trafic sur le site web. C’est pourquoi il est conseillé de laisser les sous-pages des produits concernés en ligne, même si les articles ne sont plus disponibles. Il est possible de mettre en place une redirection vers une page de remplacement, en informant que le produit n’est pas disponible pour le moment.

10. Boutique en ligne optimisée pour les mobiles

Les boutiques optimisées pour les mobiles ont un net avantage en termes de classement par rapport aux autres boutiques en ligne. Environ un tiers du chiffre d’affaires en France est déjà généré par des terminaux mobiles. Une raison de plus pour que votre boutique soit elle aussi optimisée pour les mobiles.

21 astuces SEO qui améliorent votre classement
Social Media SEO : L’allié idéal pour votre site web

Plan du site